Actualités‎ > ‎

CORONAVIRUS - ENTRAINEMENTS - DIRECTIVES DE LA FFTRI

publié le 20 mars 2020 à 10:02 par Ligue Bretagne Triathlon
Veuillez trouver ci-dessous, le message du DTN de la Fédération française de triathlon Benjamin MAZE, concernant la pratique sportive en général et du cyclisme en particulier.

Chères sportives, 
Chers sportifs,

Je reviens auprès de vous pour vous transmettre les précisions apportées par la ministre en charge des sports concernant la pratique sportive pendant cette période de confinement.

"Les quinze jours de confinement annoncés par le Président de la République doivent être respectés à la lettre par tous les citoyens, y compris les sportifs amateurs ou professionnels. J’invite à suivre l'injonction principale : rester chez soi et ne pas sortir, même pour un entraînement.
Pour les 15 jours qui viennent, pas d'exception pour les sportifs professionnels ou ceux qui préparent les Jeux Olympiques.

Rester chez soi, ça veut dire rester chez soi. Faire une activité physique, ça veut dire sortir près de chez soi pour se dégourdir les jambes, dans sa cellule familiale et réduire la durée de ces sorties pour pouvoir rentrer très vite chez soi."

Concernant la pratique du cyclisme, il est clairement demandé de ne plus pratiquer le cyclisme sur la route. En plus des consignes du gouvernement sur ce point, il en va également de votre sécurité. Dans la situation actuelle, si vous pratiquiez le vélo individuellement et que vous aviez un accident, vous vous mettriez individuellement en danger (en cas d'accident), mais vous auriez également une responsabilité collective (les services de secours devraient s'occuper de vous, pratiquant d'une activité non indispensable à la vie de la nation).

Pour cette quinzaine, il n'est prévu aucune mesure pour les sportifs de haut niveau, même celles et ceux engagés dans la préparation des JO et JP. Vous ne pouvez vous prévaloir du justificatif d'activité professionnelle pour vos entraînements.

Nous travaillons de manière très proche avec le ministère des sports et l'agence nationale du sport pour trouver des solutions qui permettent de respecter les consignes du gouvernement en matière sanitaire et qui permettraient, à l'issue de cette première quinzaine, la pratique sportive pour celles et ceux concernés par Tokyo 2020.

N'hésitez pas à solliciter vos entraîneurs nationaux référents en cas de besoin pour trouver des solutions qui vous permettent de maintenir un niveau de condition physique dans ce cadre sanitaire contraint. L'encadrement médical est également disponible en cas de nécessité. »

IMPORTANT : En cas d'accident les triathlètes ne seront pas couverts par l'assurance fédérale.

Comments